l'Adolescent et le sexe -> La virginité

La virginité

 Jusqu´aux années 70, la virginité était vue comme un tabou, une régle qui ne devait pas être cassée sous peine de forte discrimination sociale. Cette règle était plus rigide pour les femmes. L´éducation sexuell était quasiment inexistante et les jeunes filles devaient rester vierges jusqu´au marriage, sous peine de ne pas trouver un bon mari.
 Jusqu´au Moyen âge, la virginité était d´une grande importance. Mais après qu´elle ait commencé à être utilisée comme objet d´échange dans les alliances économiques et comerciales entre les membres de la classe riche, du quatrième au quinziéme siècle, la fille virgine devenu alors un signe d´honneur et de valorisation pour la femme et sa famille, augmentant la valeur du dot ( somme payée à la famille de la mariée). Cette idolatration pour l´hymen est devenu synonyme de statut à tous les niveaux sociaux.  Ainsi une jeune femme qui aurait perdu sa virginité avant le marriage, se sentirait coupable et serait discriminée par sa famille et ses amis.
 Techniquement une vierge est une personne qui n´a jamais eu de rapports sexuels avec pénétration, même si elle a déjà pratiqué le sexe oral ou anal. Ceci s´applique pour les hommes et les femmes. De nos jours, beaucoup défendent l´idée que ceux qui ont déjá pratiqué le sexe oral ou anal ne sont plus vierges, car ils ont déjá commencé leur vie sexuelle.
 Avec les transformations socio-culturelles de ces dernières années, il y a aujourd´hui un changement de mentalité sur le thème; être vierge n´est plus un statut et n´est plus synonyme de discrimination chez les jeunes. La virginité n´est plus à la mode. Beaucoup de jeunes de nos jours ont des rapports sexuels précoces pour ne pas être différent de leur groupe. Ce comportement s´explique par le fait que les adolescents ont besoin de l´approbation du groupe dont ils font partie. L´acceptation par le groupe est importante pour le jeune, ceci est typique de cette phase où il passe par de nombreuses transformations physiques, émotionnelles et sociales qui influencent directement sa propre estime et sa confiance. Ainsi si la majorité a déjà eu des rapports sexuels, l´adolescent ressent qu´il doit faire de même, même s´il n´est pas prêt, n´en n´a pas le désir ou l´envie.
 Nombreux sont les adolescents qui passent par cette expérience, sans grands traumatismes ou conséquences. Cetaines jeunes filles se sentent coupables car elles sont en conflit avec les valeurs qui leur ont été enseigné tout au long de leur vie.
 Etre vierge est une option. Perdre sa virginité est une décision importante dans la vie de l´individu, mais personne ne peut interférer ou influencer. L´adolescent ne doit en aucun cas se sentir coupable dans cette situation. Pour que le sexe soit bon et sain il doit être pratiqué avec responsabilité et sans culpabilité.
Kelly Cristina Barbosa
Sexologue


l´éducation sexuelle pour les jeunesConversations sur le sexeLa virginitéLa première fois     
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter