Sexe et SIDA -> Les femmes et le SIDA

Les femmes et le SIDA

 Quand il fut détecté, il y a vingt ans de cela, le SIDA était considéré une maladie d´homosexuels, de prostituées et de drogués. Avec le temps, on a découvert qu´il n´y a pas de régle pour l´infection du virus du SIDA, pouvant contaminer toute personne, qui aurait des rapports sans préservatif, qui partagerait des seringues ou dans le cas des professionnels de la santé, qui se blesserait avec un objet coupant contaminé (la contamination se fait par le sang ou par les muqueuses de la personne porteuse).
 Ces dernières années, ce qui a le plus préoccupé les médecins du monde entier, est l´augmentation du nombre de cas infectés par le virus, surtout les femmes mariées ou ayant une relation stable, fidèles à leurs partenaires. De nos jours, 50% des cas d´infections du virus du SIDA dans le monde sont des femmes, sachant que dans les pays africains cette proportion atteint 60%.
 Quelque chose de peu imaginable à l´apparition du virus est en train de se produire: les femmes étaient considérés les moins vulnérables pour contracter le virus, principalement celles qui ont une relation stable. D´après les recherches, ceux qui contaminent ces femmes sont leurs partenaires, qui en s´aventurant dans des relations homo ou hétérosexuelles, deviennent porteurs et transmettent ainsi le virus à leurs femmes. Le SIDA est en train de créer un standard de contamination de femmes jeunes, de toutes les races, de toutes les classes sociales et culturelles. Les bébés peuvent ainsi naître porteurs du virus. Les femmes atteintes par le virus ont une plus grande probabilité de développer certains types de cancer dans la région génitale, comme les tumeurs de la vulve et de l´anus, en plus du cancer du col de l´utérus.
 Il ne faut pas oublier qu´il n´y a pas de groupes à risques, mais des situations à risques. Pour ces femmes, aujourd´hui, cette situation est de ne pas se prévenir pendant les rapports. Cela est encore plus difficile quand la relation est stable, car demander au partenaire de mettre un préservatif n´est pas chose facile, bien au contraire, cela peut générer des disputes, un climat malsain et une gêne dans la relation du couple.
 La plupart des hommes n´aiment pas utiliser un préservatif, encore moins quand ils ont une relation stable, se protégeant contre ome grossesse indésirée à l´aide d´anticontraceptifs. La femme souvent se laisse convaincre par son partenaire, mais elle ne peut oublier que pendant toute une vie, il peut y a voir eu un moment de faiblesse de la part de son partenaire, qui a put être contaminé dans une relation extraconjugale.
 Il appartient à chaque femme de faire sa part des choses et de se protéger. Dans un couple marrié, l´homme peut s´énerver en premier lieu, et refuser de mettre un préservatif, ou même penser que la femme a une relation extraconjugale. Dans cette situation, c´est le dialogue qui fera la différence, faites preuve de diplomatie. Essayez de montrer à votre partenaire que le SIDA est plus présent dans la vie des êtres humains qu´on ne le pense, faites du préservatif un fétiche sexuel qui rendra le sexe agréable et sain à la fois.
 Ce n´est pas une situation facile, mais il faut tenter, car seule la vraie conceptisation de la part des femmes et des hommes pourra stabiliser le nombre de cas d´infections par le virus du SIDA. Il ne faut pas oublier que cette maladie n´est pas curable, même avec l´usage du cocktail, et que le porteur du virus n´aura plus jamais une vie vraiment normale.

Anne Griza
Sexologue


Symptômes du SIDALes femmes et le SIDAPrévention du SIDA IPrévention du SIDA IIL´impacte du SIDA    
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter