Masturbation -> La masturbation, un territoire

La masturbation - un territoire pas un racourci

Le terme vient du latin ?manus turbare? (agiter avec les mains), qui est une pratique hérotique naturelle qui trouve son nom dans toutes les langues, pouvant être vue aussi chez d´autres espèces de primates. A certaines époques et dans certains pays la masturbation etait perçue comme péjorative et a même été punie et interdite. Par exemple, dans la civilisation judao-chrétienne elle faisait référence, dans le cas masculin,? à un homme pervers qui jetait ses graines (sperme).
Dans d´autres cultures, elle était acceptée dans certains cas et rejetée dans d´autres. Les conditions pouvaient varier énormément: un servant était autorisé á masturber son maître, mais pas le contraire!!! Une femme pouvait masturber une femme, un soldat un autre, mais jamais entre les deux sexes....pourquoi? Ce sont des exemples rencontrés dans la Bible, le Kamasutra, l´histoire ou encore de nos jours chez de grandes civilisations et cultures.
La masturbation peut être pratiquée seul ou à plusieurs, réciproquement ou non. Elle peut être une étape de la relation sexuelle, un relachement temporaire par manque de relations sexuelles ou même un remplacement permanent! Les raisons peuvent aller de la solitude à l´insatisfaction avec le partenaire en passant par la peur d´une grossesse non désirée. Mais elle peut aussi simplement être une façon d´obtenir plus de plaisir, même quand les relations sexuelles sont satisfaisantes!
Dans tous les cas, quand elle est pleinement réalisée, c´est un processus de connaissance de soi et/ou de l´autre. Elle est un acte sexuel et c´est une erreur de la traiter comme une chose d´importance minime dans la sexualité. En mauvaise comparaison: la masturbation peut être rapide et facile comme une bière bue en trois secondes dans une boîte de nuit, mais peut aussi être dégustée et raffinée et se boire très lentement.
La masturbation peut être un moment de connaissance de soi et de l´autre avec pour but la découverte de nouvelles formes de relations sexuelles.
Rappelez vous: il ne se traite pas d´un frottement du clitoris ou du gland jusqu´à l´obtention d´un orgasme mécanique, purement génital. Nous parlons ici du développement de la sensibilité et de la capacité hérotique, qui a pour finalité le plaisir solitaire et la connaissance de ce qu´une autre personne peut nous apporter et comment nous pouvons aussi lui donner du plaisir. Tout le corps peut donner du plaisir, il suffit de savoir où et comment.
Arrêtez de regarder la cerise et pensez plus au gâteau!!
Cláudio César Dutra de Souza
Psychologue


Masturbation adulteLa préparation du corps pour la masturbationLa masturbation et ses répercussionsLa masturbation, un territoireLes zones érogènes    
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter