Masturbation masculine

La masturbation masculine

Le mot masturbation vient du latin ?masturbatione?, le verbe masturber vient aussi du latin ?masturbare?,  qui signifie provoquer l´orgasme par frottement de la main, ou à l´aide d´instruments.
D´après Duarte et Bauer (2001), le mot vient du latin ?masturbari? qui signifie ?se polluer?.
Ceci explique peut être pourquoi, pendant des siècles, cette pratique sexuelle a été entourée de tabous et préjugés. Basé sur des fondements ou valeurs sociales, religieuses et culturelles, la masturbation est arrivée à être condamnée et caractérisée comme déviation sexuelle (Onanisme, est entré dans les dictionnaires aux alentours de 1835). Il y a plus ou moins trente ans, la masturbation a commencé à être considérée comme faisant partie de processus de connaissance du propre corps, en étant la forme primaire de connaissance de soi et d´obtention du plaisir.
De nos jours, bien que n´ayant pas encore reçu l´approbation de quelques religions et cultures, et est perçu avec moins de préjugés chez les hommes que chez les femmes, nous pouvons dire que la masturbation est vue comme bonne pour la santé et  la sexualité de l´être humain. Avec aujourd´hui des relations sexuelles à chaque fois plus précoces, les jeunes garçons et jeunes filles ont finalement compris l´importance de la découverte de soi, sexuellement parlant.
En plus d´être très courant à la puberté, il existe encore certains doutes par rapport à des centaines de mythes, légendes, et préjugés que nous pensons nécessaire de démystifier quelques uns d´entre eux: la masturbation ne fait pas apparaître de boutons sur la figure; la masturbation ne fait pas pousser de poils sur les mains; la masturbation ne rend pas impuissant; la masturbation n´affecte en rien la libido; la masturbation ne rend pas aveugle; la masturbation ne rend pas fou; la masturbation ne laisse pas le pénis tordu; la masturbation ne cause pas l´éjaculation précoce; la masturbation ne cause pas de calvitie, etc. ...
La masturbation peut être pratiquée par l´homme de manière solitaire ou avec la partenaire. Lorsqu´ils sont célibataires, les hommes manipulent leur pénis afin d´obtenir une érection. En tenant l´organe avec les deux mains, ils font un mouvement répétitif de va et vient à la recherche du propre plaisir. Pendant la masturbation, il est courant que les hommes s´inspirent de fantasmes érotiques, qui peuvent être créés par leur propre imagination, ou à travers de bons souvenirs d´expériences sexuelles, ou encore par la visualisation de scènes de films (pas nécessairement pornographiques), de nudité, de photos, de magazines, de vidéos, de l´Internet, ou même en créant des situations qui lui donnent du plaisir.
Quand la masturbation est vécue à deux, la partenaire peut la réaliser, et les pieds peuvent aussi être utilisés. A ce moment la masturbation commence à faire partie de l´intimité, pouvant enrichir la relation sexuelle du couple.
Ainsi comme on peut le voir, la masturbation n´est pas une perversion ou une déviation sexuelle comme il a souvent été dit par le passé, c´est pour cela il n´y a pas de raison de discriminer cette pratique. La masturbation est effectivement une forme d´auto-érotisme et une bonne façon de découvrir le plaisir qui peut être utilisée dans la recherche d´une vie sexuelle riche et gratifiante.


Kelly Cristine Barbosa Cherulli
Psychologue


L´homme et la masturbationLe point G masculinL´orgasme masculin      
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter