Sexe et SIDA -> Prévention du SIDA I

Prévention du SIDA I

 Le SIDA (syndrôme d´immunodéficience acquise) est aujourd´hui la maladie qui tue le plus dans le monde. Le total mondial de cas de personnes contaminées par le virus est d´environ de 40 millions. C´est une épidémie qui n´a pas encore de vaccin, mais dont les médicaments permettent une vie presque normale. Le SIDA ne choisit pas la race, ni la couleur, ni le sexe, ni l´âge. Il est transmis par les rapports sexuels sans préservatif, par l´utilisation de seringues injectables, par une mère séropositive à son enfant pendant la grossesse ou par des coupures avec des objets contaminés.
 Tous ceux qui ont des rapports sans préservatif ou qui utilisent des seringues et aiguilles non jetables courent de grands risques d´être contaminés. Plus qu´un problème de professionnels de la santé ou d´utilisateurs de seringues, c´est notre problème à tous.
 La prévention est une simple question de prise de conscience. Ce n´est pas écrit sur le visage des personnes si elles sont porteuses du virus du SIDA ou non, il appartient à chacun de faire sa part du travail. Les utilisateurs de drogues injectables peuvent acquérir gratuitement des seringues et des aiguilles jetables dans les pharmacies. Des préservatifs sont souvent offerts gratuitement lors des campagnes de prévention contre la maladie.
 L´excuse que le préservatif diminue le plaisir est très utilisée, ou encore celle qu´au moment propice il est difficile de mettre un préservatif. Il existe aujourd´hui de nombreux types de préservatifs, sensibles et sûres, qui permettent à l´homme comme à la femme de ne pas sentir la différence pendant le rapport sexuel.
 La mise en place du préservatif peut très bien faire partie des jeux préliminaires, pouvant être mis par la femme ou l´homme, comme une sorte d´amusement, sans que cela ne gène l´excitation du moment.
 Ce ne sont pas seulement les personnes qui n´ont pas de partenaire fixe qui doivent faire usage du préservatif, mais tout ceux qui ont des rapports sexuels. Même si la confiance en votre partenaire est grande, une seule aventure est suffisante pour être contaminé par le virus du SIDA, et le nombre d´hommes et principalement de femmes marriés qui sont contaminés par leur partenaire fixe ne cesse d´augmenter. Proposer au partenaire de mettre un préservatif n´est pas une offense, mais bel et bien une forme de préserver sa santé est celle de l´autre aussi.
 Même dans un couple où les deux sont atteints du virus, l´utilisation du préservatif est recommandée, car la prise des médicaments diminue le taux de cellules contaminées dans le sang du porteur de la maladie. Si la personne infectée a des rapports avec une autre personne infectée, le taux de celleules contaminées augmente à nouveau, et cette personne sera plus succeptible d´attraper des maladies qui la conduiront à la mort.
 Il faut savoir que, plus grande sera la prévention contre le virus du SIDA, plus petit sera le nombre de personnes infectées dans le monde. Nous ne pouvons pas oublier que le nombre de personnes porteuses du virus augmente chaque jour, et si les gens prennent plus de précautions, ce nombre diminuera dans les mêmes proportions.
 Le moment de l´orgasme ne peut pas être plus important que la santé et le bien-être de chacun. La prévention contre le virus du SIDA est une manière de montrer du respect pour soi même et pour son partenaire, sans parler des prochaines générations à venir, il est toujours bon de se rappeler qu´une mère séropositive a de grandes chances de transmettre le virus à ses enfants...


Anne Griza
Sexologue


Symptômes du SIDALes femmes et le SIDAPrévention du SIDA IPrévention du SIDA IIL´impacte du SIDA    
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter