Sexe

Le sexe au monde

Pensez vous que le sexe est pareil pour tous, peu importe l´endroit? Que pensez vous de faire un petit voyage et d´aller à la rencontre des coutumes et des curiosités de quelques peuples dans différents endroits de la planète.
En Afrique du Sud, dans la tribu des Zoulous, le roi pouvait avoir jusqu´à cent femmes. Quelques coutumes de cette tribu sont assez particulières: il est par exemple interdit d´avoir des rapports sexuels après avoir fait un cauchemar ou pendant une tempête. La même règle s´applique dans le cas où le mari aurait tué un serpent, un crocodile ou une hyène.
En Afghanistan, à l´époque du régime ultra-radical et conservateur des Talibans, la sexualité des femmes était extrêmement régulée et contrôlée. Les femmes étaient obligées de couvrir tout leur corps d´un voile, laissant juste apparaître les yeux et le nez qui étaient protégés par un tissu plus fin, permettant juste de voir et de respirer. Quand elles atteignaient, l´adolescence les femmes étaient interdites de s´adresser aux hommes, à l´exception des parents. Regarder ou parler plus de cinq minutes avec un autre homme qui n?était pas de sa famille, était considéré de l´adultère, et la femme pouvait être coulée dans la pierre, sur la place publique, jusqu´à la mort. Les femmes ne pouvaient pas allaiter leurs fils dans les lieux publics. Elles étaient interdites d´étudier et de travailler. Sortir de la maison était seulement permit en compagnie des parents. Les femmes ne pouvaient pas se maquiller, avoir des bijoux, se vernir les ongles (celles qui osaient sortir avec les ongles vernis pouvaient se retrouver avec les doigts amputés) ou même faire du bruit en marchant dans les lieux publics. Les fenêtres des maisons où habitaient les femmes devaient être peintes, de manière à ce personne ne puisse les voir de l´extérieur.
Après la chute du régime Taliban, les journalistes des télévisions du monde entier montraient un peuple commémorant sa ?liberté?. Ces images d´un pays en reconstruction montraient que déjà certaines femmes avaient aboli l´usage du voile, mais pas toutes. Toute transformation peut affecter la manière d´exercer sa sexualité. Les transformations de toute une culture sont généralement très lentes, et dans ce cas seulement le temps se charge de montrer les résultats.
En Alaska, il existe chez certaines tribus d´esquimaux, la tradition d´offrir, ou mieux, de mettre à disposition du visiteur, la femme ou la fille en geste d´amitié et de bienvenue. Cette traditionnelle ?hospitalité sexuelle? se rencontre aussi dans certaines régions de Sibérie et de la polynésie.
En Angola, quand un homme est couronné roi de sa tribu, il reçoit en cadeau une vierge avec qui il doit avoir un rapport sexuel en présence de ses vassaux.
Au Ghana dans la tribu des achanti, les veuves sont obligées de coucher avec des étrangers pour qu´elles puissent se libérer de l´esprit du mari décédé.
Au Botswana, la polygamie est autorisée pour les hommes. Quant il est absent, les épouses sont autorisées à avoir des rapports sexuelles entre elles. Dans ce pays, les lèvres vaginales ?aussi grandes que les ailes d´une chauve-souris? sont considérées attractives par ce peuple, c´est pourquoi les jeunes filles sont habituées depuis tout jeune à tirer sur leurs lèvres, sachant qu´elles aussi sont habituées à tuer les chauve-souris afin de brûler leurs ailes et de passer la cendre sur les coupures faites autour de la région du vagin.
Après tout ce que nous venons de vous décrire, il est clair que la manière dont nous pratiquons le sexe est le fruit des influences socioculturelles d´un peuple à une certaine époque.
Pensez vous encore que le sexe est pareil pour tous?

Kelly Cristine Barbosa Cherulli
Psychologue


Mythes sur le sexeSexe et grossesseSexe tantrique      
Cherchez nouveaux amis/es
Je suis/Nous sommes un(e)/des
Recherchant un(e)/des
Agé(es) entre
e&t
Recherchant...
Pays
? SexeMasturbation.com Textes traduits au français par Florent Brichet. La reproduction totale ou partielle est interdite.


free hit counter
Free Hit Counter